[GP18] GP du Japon à Suzuka

Le Renault F1 Team : ses pilotes, son actu etc.

Modérateurs: Heikki-spirit, Drool1, HAD RF1, noux

[GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede HAD RF1 » Jeu 4 Oct 2018 20:47

Image


Image


Image

Le circuit de Suzuka est l'un des circuits les plus populaires de la Formule 1. Situé à Suzuka, soit à 50 km de Nagoya et 150 km d'Osaka, il a été conçu par le designer hollandais John Hugenholtz. Depuis 1987, il accueille le Grand Prix du Japon de Formule 1.

Le Circuit de Suzuka a accueilli une épreuve de F1 jusqu'en 2006. Puis, pour les épreuves de 2007 et de 2008, il a cédé sa place au Circuit du Mont Fuji, fief de Toyota. Mais après une mise en conformité et d'importants travaux dédiés à la sécurité, il est de nouveau au calendrier des épreuves de Formule 1 pour cette année 2009.

Construit en 1962, il était tout d'abord utilisé comme piste d'essai par le constructeur japonais Honda. Il intègre pour la première fois le calendrier de la Formule 1 en 1987. Circuit très technique, il est l'un des plus appréciés par les pilotes avec le Circuit de Spa-Francorchamps (Belgique). Il a souvent été la dernière épreuve du championnat, désignant donc le champion de Formule 1. Les conditions climatiques à cette période de l'année peuvent réserver quelques surprises.

  • 1er Grand Prix en 1976
  • 33 éditions, dont 29 à Suzuka et 4 à Fuji
  • 16 dépassements en 2017
  • 35% de probabilité d'intervention de la voiture de sécurité
  • 14 vainqueurs partis de la pôle position sur ce circuit, soit 48%
  • Record du tour : 1:27.319 - Lewis Hamilton (pôle 2017)

Image
53 tours x 5.807 km = 307.471 km


Le premier secteur est crucial tant l’on peut gagner du temps dans les « S » si la voiture est bien équilibrée et prévisible. Les virages Degner (T8 et T9) forment un enchaînement piégeux, le premier étant rapide et négocié à 250 km/h environ. Néanmoins, la piste est étroite et il peut être facile de passer de l’autre côté du vibreur à sa sortie. Cela empêche alors le pilote de freiner et d’enchaîner sur la deuxième partie. Comme le dégagement à l’extérieur du T9 est assez petit, le moindre excès au T8 peut facilement mener à l’irréparable après le T9.

  • Plein régime : 66% du tour
  • Freinage : 15% du tour
  • Vmax : 330 km/h
  • Force G la plus importante : 4,0 dans le virage 15, pendant 0,8 seconde
  • Changements de vitesse par tour : 54
  • Distance entre la grille de départ et le premier virage : 700 m
  • Longueur de la voie des stands : 393 m (moyenne : 367 m)
  • Effet du carburant : 0,40 s au tour par tranche de 10 kg
  • Consommation du carburant : 1,98 kg par tour

Image


Pneumatiques à disposition :
  • Médiums (blanc) – Hülkenberg 1, Sainz 2
  • Tendres (jaune) – Hülkenberg 4, Sainz 3
  • Supertendres (rouge) – Hülkenberg 8, Sainz 8



Image

L’avant-propos de Cyril Abiteboul


Nous avons toujours su que le Grand Prix de Russie nous poserait un défi, mais nous visons le top dix pour nos deux voitures sur chaque course et il est décevant d’achever un week-end sans point.

Nous avons établi une stratégie claire à Sotchi. Celle-ci n’a pas payé par un concours de circonstances en course, certaines étant de notre ressort, d’autres non. Le sport automobile est fait ainsi et nous continuons d’apprendre et de progresser semaine après semaine en tant qu’équipe.

Il reste cinq courses en 2018. Cinq courses pour définir notre saison et remplir notre objectif, la quatrième place du Championnat Constructeurs. Nous la défendons depuis l’Espagne et nous devons maintenant mener ce combat à bonne fin jusqu’à Abu Dhabi. Nous avons placé la barre haut en première partie d’année et c’est ce que nous tentons d’atteindre sur chaque épreuve.

Le Japon est le prochain rendez-vous. Ce Grand Prix du calendrier de la F1 est particulier, apprécié unanimement par les fans, les écuries et les pilotes. Comme toujours, notre but sera de ramener les deux voitures dans les points et nous devons désormais mobiliser tout ce qui est en notre pouvoir pour y parvenir.


Nico Hulkenberg


Pourquoi le Grand Prix du Japon est-il unique ?
Le Grand Prix du Japon est vraiment à part. Les fans en font un week-end incroyable et ils gardent leur enthousiasme à n’importe quel moment de la journée, y compris lorsqu’il pleut ! Ils nous offrent énormément de soutien et d’énergie. C’est fantastique de leur dire « Kon'nichiwa » dès notre arrivée sur place et c’est certainement l’un des rendez-vous que j’attends le plus dans l’année. J’aime Suzuka et mon historique y est plutôt flatteur. J’y viserai donc de nouveaux points.

Racontez-nous un tour de Suzuka…
Suzuka est fait pour les pilotes tant ce circuit coche toutes les cases. Les sensations sont juste formidables au volant, et encore plus avec les monoplaces actuelles. C’est probablement l’un des meilleurs tracés qui puissent exister. Il est rythmé avec ses beaux enchaînements et ses dénivelés, tout en étant très physique puisque nos corps et nos nuques sont soumis à plusieurs g. À certains endroits, il faut être courageux et assez agressif, mais c’est ce qui le rend si amusant.

Quelles sont les sections les plus difficiles ?
Le premier virage de Degner est assez piégeux. La corde se ressert, si on mord trop, on tire large et l’on se retrouve dans les graviers ou le mur avant même de s’en rendre compte... Il n’y a ni la place ni le temps de se rattraper ! Le double gauche de Spoon s’avère également compliqué. C’est en dévers et l’on peut avoir l’impression de perdre la voiture au moment où l’on a besoin de l’équilibre. Cela n’en reste pas moins une courbe importante et une bonne sortie est cruciale avec la longue ligne droite qui en découle.

Quel est votre verdict après la Russie ?
Le résultat était clairement décevant, car nous visons les points sur chaque course. Nous nous sommes lancés dans une stratégie différente de celle de nos concurrents directs et j’étais très satisfait de mon premier long relais. Nous étions dans le match, mais cela n’a malheureusement pas fonctionné et nous avons manqué notre objectif. Nous avons néanmoins l’occasion de nous relancer au Japon et de nous replacer dans les points.


Carlos Sainz


À quel point appréciez-vous le Grand Prix du Japon ?
C’est bien sûr l’un de mes week-ends favoris. Son histoire en sport automobile, le tracé, la passion qui anime les spectateurs, la culture japonaise… Tout est génial au Japon ! C’est assez unique et enthousiasmant. Le public est vraiment extraordinaire, toujours très courtois, enthousiaste et créatif. C’est un plaisir de les rencontrer et de leur signer des autographes. Ils apportent souvent des cadeaux. C’est vraiment gentil de leur part, d’autant qu’ils redoublent d’imagination. Une fois, j’ai même reçu un drapeau espagnol dédicacé par des fans pour me souhaiter bonne chance !

Aimez-vous la gastronomie japonaise ?
Je suis assez gourmand, mais encore plus au Japon. Les sushis font partie de mes péchés mignons. Même si l’on peut en trouver presque partout de nos jours, ceux du Japon n’ont rien à voir. Chaque année, j’aime dîner dans les bons restaurants situés près de Suzuka. Le bœuf de Kobe est aussi l’un de mes plats préférés. C’est vraiment délicieux et ça fond dans la bouche. Le Japon est un moment fort du calendrier à plus d’un titre !

Que dire du circuit en lui-même ?
Au volant, Suzuka est très amusant. C’est un vrai circuit de pilotes où notre talent est mis à l’épreuve. Le premier secteur est extrêmement physique, surtout avec les nouvelles monoplaces possédant plus d’appuis dans l’interminable « S ». L’enchaînement des deux Degner est difficile à réussir à la perfection et les bacs à graviers nous attendent à l’extérieur. La courbe de Spoon est cruciale puisqu’elle conditionne la longue ligne droite menant au 130R, un virage où nous ne relâchons pas l’accélérateur. Suzuka est probablement l’une des pistes les plus plaisantes de la saison. En fait, c’est tellement gratifiant d’y réaliser le tour parfait en qualifications que c’est peut-être l’une des meilleures sensations qui puissent exister.

Que retenez-vous de Sotchi ?
Je suis partagé. Après avoir manqué les EL1, j’étais tout de suite à l’aise au volant lors des EL2. La stratégie a pris le dessus en qualifications et j’ai enfin pris un bon départ dimanche. Malheureusement, j’ai été percuté au premier tour et c’en était fini de nos chances. Nous nous sommes battus jusqu’au bout avec une voiture endommagée, mais cela peut arriver en F1. J’ai envie de tourner la page et de me concentrer sur ce week-end au Japon. Nous avons la chance d’avoir une nouvelle course dans la foulée, sur un circuit que j’apprécie, donc nous viserons de gros points !


Nick Chester


Que dire de Suzuka ?
Suzuka est un circuit intéressant où il faut faire preuve d’agilité. C’est particulièrement valable dans le premier secteur, rapide et marqué par de nombreux changements de direction. La stabilité, l’équilibre entre les appuis moyens et élevés, mais aussi l’efficacité du train avant sont nécessaires pour confier aux pilotes une voiture prévisible et réactive face aux changements de direction. Suzuka possède quelques lignes droites, comme celle menant au premier virage ou celle en amont du 130R. Il y a donc un juste équilibre aérodynamique à trouver pour avoir une monoplace collée à la piste dans le premier secteur et au début du deuxième, mais suffisamment rapide en ligne droite.

À quoi ressemble Suzuka pour une F1 moderne ?
Le premier secteur sera très rapide cette année. Il l’était déjà particulièrement l’an dernier avec cette génération de F1, mais il sera impressionnant avec davantage d’appuis et d’adhérence sur les pneumatiques.

Quel est votre avis sur la sélection des gommes ?
Pirelli fournira quelque chose de plus durable pour le Japon avec les Médiums, Tendres et Supertendres. Ils devraient être meilleurs en course qu'en Russie, où nous avons constaté une forte dégradation et usure sur les composés les plus tendres. Je m’attends à ce que la plupart des écuries utilisent les Supertendres et Tendres en course, ces deux options étant moins sensibles au « graining » que les Ultratendres et Hypertendres.

Quel est l’état d’esprit de l’équipe après Sotchi ?
C’est toujours décevant de manquer les points. Comme toujours, il y a des domaines où nous aurions pu faire mieux en y repensant. Après une Q1 assez moyenne, nous avons pris la décision de faire l’impasse sur la Q2. C’est une situation inhabituelle, mais il faut y penser dès que cela peut offrir le libre choix des pneumatiques et la onzième place sur la grille. C’est une spécificité du règlement. La course aurait pu être meilleure si nous avions mené Nico dans le top dix. Carlos a subi d’importants dégâts sur son fond plat et un déflecteur. Cela lui a coûté une seconde au tour. Il ne pouvait pas faire grand-chose, mais il a tout de même réalisé une bonne prestation avec une monoplace extrêmement difficile à piloter.

Y aura-t-il des nouveautés à Suzuka ?
Avec seulement quelques jours entre les deux courses, nous n’avons pas d’évolution majeure prévue. Étant donné l’incident de Carlos, nous tenterons de lui amener un nouveau fond plat, mais nous aurons de plus petites pièces pour les rendez-vous suivants.

Comment asseoir notre quatrième place du Championnat Constructeurs ?
Nous devons essayer d’exploiter tout le potentiel de la voiture. Nous devons nous assurer que nous avons le meilleur équilibre, que nous planifions et exécutons la meilleure stratégie tout en abordant les qualifications de la meilleure façon possible. À ce stade de l’année, nous ne pouvons pas faire beaucoup plus au niveau du développement et tout repose sur l’optimisation de chaque Grand Prix. Nous restons confiants.


Image

Vendredi 5 octobre
Essais L1 : 3h à 4h30
Essais L2 : 7h à 8h30

Samedi 6 octobre
Essais L3 : 5h à 6h
Qualifications : 8h

Dimanche 7 octobre
Course : départ à 7h10


Image

Image
Cliquez sur l'image
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 11104
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede buster » Ven 5 Oct 2018 10:23

Renault est clairement "à la ramasse" à Suzuka. On peut s’attendre à un week-end difficile.
Avatar de l’utilisateur
buster
 
Messages: 1174
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede Sgrud » Ven 5 Oct 2018 12:00

Quand je lis ça, je commence à devenir fou !!! Ras le bol de leur com de merde, toujours être satisfait de tout, alors qu'ils ne sont nulle part !!!!!

"Très bonne journée de travail pour Renault à Suzuka"



:x :x :x :x :x :x :x :x :x
Sgrud
 
Messages: 3567
Inscription: Dim 13 Fév 2005 01:41
Localisation: Belgique

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede quidam » Ven 5 Oct 2018 12:06

Ce sont des essais du vendredi, il faudra voir demain lorsqu'ils auront tout mis au point avec leur simulateur. Probable que le peloton sera très serré pour les qualifications. Les Racing Point semblent à l'aise sur ce circuit.
Avatar de l’utilisateur
quidam
 
Messages: 3753
Inscription: Jeu 22 Mai 2008 05:19

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede HAD RF1 » Ven 5 Oct 2018 14:25

Sgrud a écrit:Quand je lis ça, je commence à devenir fou !!! Ras le bol de leur com de merde, toujours être satisfait de tout, alors qu'ils ne sont nulle part !!!!!

"Très bonne journée de travail pour Renault à Suzuka"



:x :x :x :x :x :x :x :x :x


Attention, ce n'est pas Renault qui a écrit ça, c'est le rédacteur de Nextgen-Auto.com :wink:

Lorsque tu lis les propos, il y a ça : "Ce matin, la voiture offrait de bonnes sensations et nous avons complété un programme bien fourni alors que nous manquions un peu de rythme l’après-midi. Nous avons effectué des modifications durant la journée et je suis convaincu que nous saurons où trouver ces dixièmes supplémentaires. Cela dit, nous devons travailler dur ce soir si nous voulons être compétitifs pour le reste du week-end."
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 11104
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede Sgrud » Sam 6 Oct 2018 08:06

Confirmation de ce que nous avons vu hier…

Va-t-on nous sortir :

Belle performance des Renault

:pfff: :pfff: :pfff:
Dernière édition par Sgrud le Sam 6 Oct 2018 08:08, édité 1 fois.
Sgrud
 
Messages: 3567
Inscription: Dim 13 Fév 2005 01:41
Localisation: Belgique

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede Sgrud » Sam 6 Oct 2018 08:07

Et pendant ce temps : Honda 6 et 7 !!! :pfff: :pfff: :pfff:
Sgrud
 
Messages: 3567
Inscription: Dim 13 Fév 2005 01:41
Localisation: Belgique

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede fab51 » Sam 6 Oct 2018 08:13

honteux
fab51
 
Messages: 243
Inscription: Sam 10 Nov 2007 09:32

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede buster » Sam 6 Oct 2018 10:18

Nous savons tous que la RS18 n’est pas une bonne voiture.
Nous savons tous que Renault a basculé sur 2019 courant juin.
Nous savons tous que la Spec C n’apporte pas grand chose en terme de puissance et serait moins fiable que la B.
Nous savons tous que Haas achète des packages mécaniques à Ferrari, utilise sa soufflerie (et ne nous voilons pas la face, profite aussi d’une partie de ses ingénieurs).
Nous savons tous que depuis quelques mois, le moteur Ferrari est devenu imbattable en terme de puissance et de motricité.

À partir de là, constater que Renault se fait dépasser par Haas, Sauber et Force India en cette fin de saison n’a rien de surprenant.
À en lire certains, ils veulent des victoires tout de suite, là maintenant. Peu importe les statistiques et le boulot pour tout redresser une usine Enstone vidée de ses ingénieurs les plus talentueux et un moteur qui est encore en retrait sur la concurrence.
Avatar de l’utilisateur
buster
 
Messages: 1174
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

[GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede Myster » Sam 6 Oct 2018 10:35

Je suis le premier à essayer de positiver...
Mais voir ce moteur Honda de merde nous mettre la misère, et en plus avoir une panne sur la voiture de ricciardo... ça commence à faire beaucoup malheureusement !

Je veux bien croire que Sauber et Haas nous la mettent parce qu’ils ont le moteur Ferrari et probablement plus.
Force India, rachetée et à 2 doigts de la fermeture cette été qui nous met la misère.. passe encore..

Mais Toro Rosso quoi !!!! Ça fou les boules, et ça va donner du grain à moudre à tous les anti-Renault (et j’avoue qu’à la place de ricciardo, je serais en flip..)
Renault Sport F1 !
Avatar de l’utilisateur
Myster
 
Messages: 6868
Inscription: Lun 10 Avr 2006 17:02
Localisation: Montrouge

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede buster » Sam 6 Oct 2018 10:53

Ricciardo n’a rien à perdre à aller chez Renault car Verstappen est clairement le pilote #1 chez Red Bull.
Renault recrute des ingénieurs en provenance de Red Bull et Mercedes, pas des têtes connues mais ce sont celles-ci qui font tout le travail dans l’ombre. Donc cela ne sert à rien de critiquer Renault après sa 2ème véritable sa saison (2016 étant un épiphénomène pour moi compte tenu du timing du rachat de Lotus). Je jugerai 2019 et 2020. Un cap doit être passé selon moi.
Avatar de l’utilisateur
buster
 
Messages: 1174
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede jvernet » Sam 6 Oct 2018 10:56

Renault doit progresser. Pas reculer sans arrèt. Ils sont au niveau de Williams et MacLaren desormais. C'est ridicule. Je veux bien comprendre que les conditions sont difficiles, mais merde, quoi....
On voit bien que rattraper 2 secondes, ça se fait pas en une saison, ils étaient à 2 secondes l'année dernière, il sont à 3 cette année....

Me lèverais pas pour voir Hamilton offrir dans le dernier tour la victoire à Bottas, avec Vetel 4.

RB et Verstappen toujours là.Ce type a une tête qui ne me revient pas, mais force est de constater qu'il est bon et constant. Fournissez lu un vrai moteur (Merco ou Ferrari) et il serait deja CdM....

:pfff:
jvernet
 
Messages: 27
Inscription: Ven 18 Mar 2016 15:12

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede buster » Sam 6 Oct 2018 10:58

Mais Renault ne peut rattraper son retard que dans le cadre d’un changement de réglementation.
Avatar de l’utilisateur
buster
 
Messages: 1174
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede Sgrud » Sam 6 Oct 2018 11:13

Les moyens pour arriver au sommet, finalement, on s'en fiche... Tout le monde a basculé sur 2019 !

L'objectif 2018 était de finir solide 4eme....ce plus que limite limite, au championnat, et dans les faits, nous sommes 7-8 eme force... Il n'y a guère plus que McLaren et Williams derrière nous...
En 2017, nous étions la 4eme force en fin d'année !

L'objectif était de finir à 0.5 sec des meilleurs....malheureusement, il faut ajouter 1 seconde à celà !!!

Je resterai quoiqu'il arrive supporter n°1, mais supporter ne veut pas dire tout accepter...
Sgrud
 
Messages: 3567
Inscription: Dim 13 Fév 2005 01:41
Localisation: Belgique

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede buster » Sam 6 Oct 2018 13:35

Abiteboul et le staff Renault a acté le fait que la 4ème place est perdue dans leur communication
Avatar de l’utilisateur
buster
 
Messages: 1174
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede HAD RF1 » Sam 6 Oct 2018 13:44

Myster a écrit:Mais voir ce moteur Honda de merde nous mettre la misère, et en plus avoir une panne sur la voiture de ricciardo... ça commence à faire beaucoup malheureusement !


La très bonne perf des Toro Rosso est effectivement due au moteur Honda, mais j'attends de voir si elle seront autant performantes en courses et sur les prochaines courses.

La panne pour Ricciardo vient de l'accélérateur, pas du moteur.

buster a écrit:Nous savons tous que depuis quelques mois, le moteur Ferrari est devenu imbattable en terme de puissance et de motricité.


Il semble que depuis la mise en place d'un deuxième capteur par la FIA sur les ERS, le moteur Ferrari ait perdu de sa superbe... On le voit bien, les Ferrari sont larguées par rapport aux Mercedes. Mais les Haas et Sauber restent très performantes.

Les évolutions apportées ces dernières semaines par Renault n'ont pas apporté de gros gains. Reste à voir si c'était attendu ou non.
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 11104
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede buster » Sam 6 Oct 2018 14:06

Le principal problème de la RS18 est dans la gestion des pneus.
Donc cela veut dire suspensions et répartition des masses dans le châssis.
Est-ce que Renault avait le temps et les moyens de corriger le problème ? Compte tenu du fait que l’aéro2019 est différente de celle de cette année, on peut comprendre que Enstone ait fait l’impasse.
Avatar de l’utilisateur
buster
 
Messages: 1174
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

[GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede Myster » Sam 6 Oct 2018 14:21

Bon effectivement le problème de ricciardo est dû à une pièce redbull.
A noter la communication plutôt cool de redbull du coup...

Pour Toro Rosso, à la limite s’ils ont fait une spécification particulière de leur moteur pour briller au Japon, pourquoi pas... si derrière ça n’est pas fiable et ça casse a la prochaine course ce sera compréhensible.
S’ils ont vraiment fait un bon en avant et qu’en plus ce n’est pas de la com, ça va être dur pour Renault quand même...
Renault Sport F1 !
Avatar de l’utilisateur
Myster
 
Messages: 6868
Inscription: Lun 10 Avr 2006 17:02
Localisation: Montrouge

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede jvernet » Sam 6 Oct 2018 14:28

Myster a écrit:Pour Toro Rosso, à la limite s’ils ont fait une spécification particulière de leur moteur pour briller au Japon, pourquoi pas... si derrière ça n’est pas fiable et ça casse a la prochaine course ce sera compréhensible.


C'est évident que c'est ça, d'ailleurs Honda ne s'en était pas caché: ils apportaient une nouvelle spec à Suzuka pour montrer qu'ils arrivent (enfin), et qu'ils se fichaient de la fiabilité pour la fin de saison. Ils ont poussé le moteur à fond ce matin, et bien profité des aléas. En course, ça va être autre chose, j'imagine.

M'enfin coller 1 seconde pleine à 4 moteurs Renault, c'est quand même pas glorieux pour les jaunes.
jvernet
 
Messages: 27
Inscription: Ven 18 Mar 2016 15:12

Re: [GP18] GP du Japon à Suzuka

Messagede quidam » Sam 6 Oct 2018 14:35

Honda a fait ce que les autres top team font : cartographie spéciale pour les qualifications (plus de puissance sur un tour). La course se fera avec une réserve pour ne pas aller dans la zone rouge. Lors des essais libres avec le plein, rien d'extraordinaire, ils sont moyens donc prenable. Il est encore trop tôt pour dire si cette dernière spec. est fiable pour 7 GP.
Avatar de l’utilisateur
quidam
 
Messages: 3753
Inscription: Jeu 22 Mai 2008 05:19

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron