[GP22] GP du Canada à Montréal

Le Alpine F1 Team : ses pilotes, son actu etc.

Modérateurs: Heikki-spirit, noux, Drool1, HAD RF1

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede buster » Lun 20 Juin 2022 19:46

Alpine n'est pas d'accord avec la pénalité d'Alonso pour avoir zigzagué dans le dernier tour.

La direction de l'équipe Alpine a défendu Fernando Alonso après qu'il ait été pénalisé pour avoir zigzagué lors du dernier tour du Grand Prix du Canada.

Alonso a été pénalisé, comme Lance Stroll en Australie, pour les mouvements défensifs qu'il a effectués en essayant de garder Valtteri Bottas derrière lui. Bottas s'est rapproché de l'Alpine dans le dernier tour alors qu'Alonso a eu un coup de survirage à la sortie du virage neuf.

À l'approche de l'épingle du virage 10, Alonso a défendu la ligne intérieure, mais Bottas est sorti du virage prêt à dépasser dans la zone DRS. C'est à ce moment-là qu'Alonso a commencé les mouvements que les commissaires ont considérés comme inacceptables.

Alonso a quitté la ligne à gauche, puis à droite à nouveau alors qu'il ouvrait son DRS. Il a fait une nouvelle embardée à gauche, puis à droite une fois de plus et est revenu sur la ligne de course, à quel point Bottas a légèrement reculé. Alors qu'ils approchent de la dernière chicane, Alonso change à nouveau de ligne pour couvrir l'intérieur.

Les commissaires ont jugé qu'Alonso avait violé le règlement du Code Sportif International qui stipule que "plus d'un changement de direction pour défendre une position n'est pas autorisé". Ils ont qualifié la conduite d'Alonso de "violation claire" du règlement, mais le directeur de l'équipe Alpine, Otmar Szafnauer, n'était pas d'accord. "Était-ce mérité ? Non", a-t-il commenté après la course.

C'est la deuxième fois cette année qu'Alonso perd des points à cause d'une pénalité après la course. Hier, sa pénalité de cinq secondes l'a fait passer de la septième à la neuvième place ; à Miami, la même pénalité lui avait coûté une place dans les points. A cette occasion, Alpine s'était plaint de ne pas avoir pu faire de démarches auprès des commissaires au sujet de la pénalité de son pilote.

Szafnauer a déclaré qu'il n'était "pas frustré" par la dernière sanction d'Alonso "mais c'est toujours bon de ne pas avoir ces pénalités et de finir haut, c'est sûr".

Cela a couronné une course décevante pour Alonso qui a été classé neuvième après être parti en première ligne. Il a perdu du temps pendant la course en raison d'un problème d'unité de puissance.
"Nous ne savons pas encore ce que c'est, il semble que ce soit une fuite d'air quelque part, mais d'où je ne sais pas", a déclaré Szafnauer. "Cela s'est manifesté par des températures plus élevées et ensuite il fallait gérer, donc nous étions limités dans la ligne droite."

Alpine n'a pas approuvé la demande d'Alonso d'être mis devant son coéquipier dans le dernier relais. Cependant, Ocon a donné un coup de main en reculant suffisamment pour qu'Alonso puisse bénéficier du DRS.

Szafnauer ne voyait pas l'intérêt de changer l'ordre de passage de leurs pilotes. "Nous étions [sixième et septième], alors que voulez-vous faire, les laisser courir ou les échanger pour qu'ils soient à nouveau [sixième et septième] ? " a-t-il déclaré.

"Je suis tout à fait en faveur de les autoriser à courir, mais vous devez vous rappeler que Fernando avait un problème de groupe motopropulseur qui, il avait une fuite qui a fait qu'il n'avait pas la vitesse en ligne droite. Esteban l'a gracieusement attendu, afin qu'il puisse avoir un train DRS, ce qui était la bonne chose à faire pour le protéger de Bottas."

Racefans.net
buster
 
Messages: 2753
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede buster » Mar 21 Juin 2022 12:50

La voiture de Fernando a connu un manque de rythme causé par deux problèmes selon un de mes contacts chez Alpine.
Selon ce chef d'équipe de conception aéro :

1. Un roulement sur l'un des bras de suspension arrière a lâché vers le 18ème tour, rendant la voiture un peu plus difficile à conduire.
2. Un problème de fuite d'air sur un radiateur, source d’un problème de refroidissement du système de récupération d’énergie, donc ils ont dû changer des paramètres en dégradant les performances du moteur qui lui ont fait perdre 0.7sec/tour.

Selon lui Alonso aurait tenu sa 7ème place sans problèmes s’il n'y avait pas eu la dernière Safety Car.
En tout cas, Fernando n’a vraiment pas de bol cette année, tous les problèmes qui surviennent sur la voiture sont pour lui... :pfff:
buster
 
Messages: 2753
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede franki ki » Mer 22 Juin 2022 11:15

Désolé les gars,
Je voulais dire que pour moi Alonso en prenait pour son grade dans l'équipe (alpine)
Pas forcément ici ;-)
On verra mais quand on voit ce qu'il est encore capable de faire vs un rookie je suis perplexe.
Certe l'équipe doit voir plus loin mais je pense qu'Alonso a encore un ou deux an devant lui après il en aura définitivement terminé des sports mécas je pense. Et sur le laps de temps il peut encore apporter bcp, enfin si Alpine lui en donne les moyens...
RIP Renault F1 Team
Avatar de l’utilisateur
franki ki
 
Messages: 2176
Inscription: Ven 23 Fév 2007 08:18
Localisation: ô TOULOUSE

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede buster » Mer 22 Juin 2022 12:04

L’équipe répond publiquement a son pilote qui lui même s’en est pris à elle publiquement.
Comme dit le proverbe populaire : réponse du berger à la bergère.
Mais que ce soit sur la forme comme le fond, Szafnauer a totalement raison.

Alonso n’a sans doute plus que 2 ans à faire en Formule 1, mais je ne dirais pas qu’après il aura définitivement terminé les sports mécaniques. Il peut très bien décider de faire autre chose : le Dakar, les 500 Miles ou du WEC en Hypercar.
buster
 
Messages: 2753
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede HAD RF1 » Mer 22 Juin 2022 16:51

J'ai pas l'impression que Fernando ou Alpine n'en soit publiquement pris à l'un ou l'autre, j'ai plus l'impression que les journalistes ont interprété un extrait radio avec un Fernando probablement agacé d'avoir autant rétrogradé dans la hiérarchie et en lutte avec Bottas. Je n'ai pas vu de commentaire négatif de FA après course, et Alpine a de son côté simplement expliqué la stratégie...

Sur l'avenir de FA dans l'équipe, avoir un jeune pilote ne garantie absolument pas l'avenir puisque les contrats ne sont généralement que de 2-3 ans. On a eu Ricciardo pendant 2 ans seulement, Fernando, pourtant 10 ans plus vieux, en fera probablement 3 ou 4. Donc autant profité d'un des meilleurs pilotes, très expérimenté qui plus est, que de le sacrifier au profit d'un jeune prometteur. S'il fallait absolument placer Piastri chez Alpine, c'est du côté du baquet d'Esteban qu'il faudrait regarder.
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 12666
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

[GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede Myster » Jeu 23 Juin 2022 08:07

L’âge c’est dans la tête…
Quand je vois Sébastien Loeb (8 ans de plus que alonso) reprendre une manche du rally et être premier au classement (avant une crevaison fatale…) je me dis que si tu es performant, ça peut le faire !
Renault Sport F1 !
Myster
 
Messages: 7642
Inscription: Lun 10 Avr 2006 17:02
Localisation: Strasbourg

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede HAD RF1 » Jeu 23 Juin 2022 08:42

Il a même gagné le Monte Carlo en début d'année :wink:
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 12666
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede buster » Jeu 23 Juin 2022 10:46

Myster a écrit:L’âge c’est dans la tête…
Quand je vois Sébastien Loeb (8 ans de plus que alonso) reprendre une manche du rally et être premier au classement (avant une crevaison fatale…) je me dis que si tu es performant, ça peut le faire !


Sébastien Loeb conduit une WRC, les contraintes physiques ne sont pas celles d’une Formule1.
L’âge ce n’est pas que dans la tête lorsque tu conduis une Formule1.
La constitution physique d’un jeune de 20 à 30 ans n’est pas la même que celle d’un quadragénaire.
Tu ne récupères pas de la même manière ni aussi rapidement.
Les effets d’une saison de 20 à 25 courses ne sont pas les mêmes pour un pilote âgé de 40 ans qu’âgé entre 20 et 30 ans.
buster
 
Messages: 2753
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede HAD RF1 » Jeu 23 Juin 2022 13:11

On est plus dans la F1 d'il y a 30 ans, la F1 est moins contraignante physiquement. Même l'Indycar est plus difficile (moins d'assistance au pilotage comme la direction assistée ou l'assistance au freinage), Grosjean était rincé lorsqu'il a piloté les premières fois. 4 pilotes ont plus de 45 ans dans cette discipline :wink:

Après, l'hygiène de vie et l'entrainement joue pour beaucoup. Fernando est un gros bosseur et peut sans soucis être plus affuté qu'un jeune qui s'entraine moyennement. C'est valable aussi pour Loeb qui est très affuté.
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 12666
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede buster » Ven 24 Juin 2022 10:36

Les assistances au pilotage ne remplacent pas les G encaissés.
Je suis entièrement d’accord avec toi concernant l’Indycar qui et beaucoup plus physique que la F1.

HAD RF1 a écrit:On est plus dans la F1 d'il y a 30 ans, la F1 est moins contraignante physiquement. Même l'Indycar est plus difficile (moins d'assistance au pilotage comme la direction assistée ou l'assistance au freinage), Grosjean était rincé lorsqu'il a piloté les premières fois. 4 pilotes ont plus de 45 ans dans cette discipline :wink:


HAD RF1 a écrit:Fernando est un gros bosseur et peut sans soucis être plus affuté qu'un jeune qui s'entraine moyennement. C'est valable aussi pour Loeb qui est très affuté.


Sans aucun doute. Mais la motivation est également un élément fondamental. À 45 ans, Fernando aura-t-il toujours envie de s’investir autant pour piloter dans une discipline qui n’a pas grand chose à lui apporter ?
buster
 
Messages: 2753
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

[GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede Myster » Ven 24 Juin 2022 18:48

Il n’a que 40 ans
Il peut facilement faire 2-3 saisons sans toucher les 45 ans
Et franchement… les pilotes de F1 sortent de leur voiture sans même transpirer ! Ça fait des années qu’ils roulent à l’économie, à cause des restrictions en carburant, en débit, en poids, en pneus et j’en passe

Je suis sûr qu’il peut être performant un bon moment encore !

Apres, est ce qu’on a envie de voir Fernando pendant si longtemps en F1, ça c’est une autre histoire

Il mériterai un titre encore par contre. Avec Alpine ou une autre écurie
Renault Sport F1 !
Myster
 
Messages: 7642
Inscription: Lun 10 Avr 2006 17:02
Localisation: Strasbourg

Re: [GP22] GP du Canada à Montréal

Messagede buster » Dim 26 Juin 2022 10:10

ALPINE EN MODE ATTAQUE AVEC DE NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS



Alpine met les gaz. Les Français veulent être the Best of the rest. Il lui manque encore huit points pour dépasser McLaren au championnat. Un début de saison compliqué a été suivi d'une période plus calme. Aujourd'hui, la situation de l’équipe s'améliore grâce à de nombreuses mises à jour efficaces. A Silverstone, la sixième étape d'amélioration est déjà en cours.



Alpine connaît bien ce jeu. L'équipe, qui a terminé trois fois cinquième du championnat du monde des constructeurs au cours des trois dernières années, est de retour à sa place habituelle après neuf courses. Avec une courbe de forme ascendante. McLaren à la quatrième place est un objectif réaliste. L'écurie anglaise n'a que huit points d'avance sur le A fléché.



La quatrième place est une obligation pour l'équipe française cette année. Car ce serait le signe que les choses vont de l'avant. En début de saison, Alpine a bien démarré. A Djeddah et à Melbourne, les voitures bleues et roses semblaient même être un adversaire potentiel pour Mercedes. "Mais ensuite, Mercedes a résolu ses problèmes de rebonds et nous avons perdu quelques places", a constaté Fernando Alonso.



Nouveau fond plat à Silverstone



Malgré tout, Alpine a toujours marqué des points en course, à l'exception d'Imola. "Notre point fort, ce sont les circuits à faible ou moyen appui. Si nous voulons nous améliorer avec plus d'appui aérodynamique, nous avons besoin de nouvelles pièces", dit Alonso. Chez Alpine, elles arrivent toutes les minutes. Peu d'équipes développent avec autant d'assiduité que l'équipe d'Enstone. Avec le succès que l'on sait, Fernando Alonso et Esteban Ocon ont décroché trois fois le double de points au championnat du monde lors des quatre dernières courses.



A Montréal, Alpine a déjà sorti sa cinquième mise à jour. Et la sixième devrait suivre à Silverstone. Un nouveau fond plat qui promettrait un grand pas en avant. L’équipe technique prévient : "introduction quand les pièces seront prêtes. Nous y travaillons actuellement 24 heures sur 24". Alan Permane relativise : "à Silverstone, beaucoup se présenteront avec des améliorations. Probablement qu'au final, les nôtres suffiront juste à nous faire maintenir la tête hors de l'eau".



Même appui, moins de résistance à l'air



L'Alpine A522 évolue en permanence. En Australie, il y avait des aérations de frein arrière modifiées et de nouveaux déflecteurs dans la zone d'admission du soubassement. Au GP d'Émilie-Romagne, le plancher complet a été repoussé. À cela s'est ajouté un nouvel aileron inférieur à l'arrière. Ces deux mesures ont été associées à une réduction de poids. Après une course de repos, le bureau d'études dirigé par Pat Fry en a remis une couche à Barcelone : Panneau d'extrémité latéraux de l'aileron avant, aileron arrière, winglets sur l'écope de frein arrière.



Les adaptations de la suspension avant pour les virages serrés du Monte-Carlo ne comptent même pas comme une mise à niveau. On n'en a besoin qu'une fois par an. En revanche, l'A522 a de nouveau changé de visage à Bakou. L'entrée d’air dans les pontons latéraux a été avancée de 15 centimètres. De plus, un nouveau jeu d'ailerons avant, d'ailerons arrière et d'ailes inférieures a été mis en place pour une déportance moyenne. L'objectif est d'obtenir la même déportance avec moins de résistance à l'air.



Opération réussie : depuis, les Alpine comptent parmi les voitures les plus rapides en ligne droite. Et sont malgré tout rapides sous la pluie. Fernando Alonso a qualifié son Alpine en deuxième position sur la grille de départ à Montréal. A l'arrière, il y avait un autre nouvel aileron inférieur avec une efficacité améliorée. Il devrait permettre de gagner entre un dixième et un dixième et demi sur tous les types de piste.



Le problème de la gestion des pneus



En fin de compte, Alpine devrait se trouver plus loin devant. L'équipe a perdu beaucoup de points, en partie par de la malchance, à cause de défauts de conception de pièces ou de mauvais choix stratégiques. Alonso regrette une 6e place à Djeddah, qui lui a été volée par une panne de moteur. Il rêvait d'un podium à Melbourne, mais après un accident lors des qualifications, il s'est lancé dans la course avec une tactique à risque qui n'a pas porté ses fruits.



A Imola, Mick Schumacher a percuté son ponton dans la cohue du départ. Les pénalités de Miami et de Montréal étaient faites maison [comprendre de sa faute]. Peut-être l'Espagnol s'en serait-il tiré l'année dernière, mais après avoir une fois vivement critiqué la nouvelle direction de course et les commissaires sportifs de la FIA, Alonso est entré dans leur viseur.



A Barcelone, l'utilisation d’un quatrième moteur l'a contraint à se placer sur la dernière ligne de départ. A Montréal, une série de problèmes a fait chuter l'ex-champion du monde de sept places : malchance dans le timing des arrêts au stand, perte de puissance, pénalité de cinq secondes. Ocon n'a pas toujours été épargné non plus. Des problèmes techniques l'ont fait reculer sur la grille de départ à Imola, Monte-Carlo et Bakou. Il a en outre écopé d'une pénalité au Monte-Carlo.



Le phénomène de rebonds n'a été qu'une seule fois à l'ordre du jour chez Alpine. "A Barcelone, nous avons eu des oscillations pires que celles de Mercedes à Bakou", affirme Alonso. La gestion des pneus reste un gros problème chez Alpine. La voiture a tendance à trop solliciter le pneu le plus tendre. Une solution générale n'a pas encore été trouvée. Les ingénieurs adaptent toujours les réglages en partant du principe qu'il vaut mieux perdre une place sur la grille de départ que de souffrir en course. Cela a bien fonctionné à Monte-Carlo, Bakou et Montréal.



https://www.auto-motor-und-sport.de/for ... hn-rennen/
buster
 
Messages: 2753
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Précédente

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron