[GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Le Renault F1 Team : ses pilotes, son actu etc.

Modérateurs: Heikki-spirit, Drool1, HAD RF1, noux

[GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede HAD RF1 » Ven 21 Oct 2016 21:31

Image


Image


Image

Le circuit des Amériques est situé dans le village d'Elroy, à proximité de la ville d'Austin, dans l'État du Texas aux États-Unis. Il accueille depuis 2012 le Grand Prix des États-Unis dans le cadre du championnat du monde de Formule 1. C'est le premier circuit construit spécialement aux États-Unis pour accueillir un Grand Prix de F1.

Comme la plupart des circuits récents intégrés au championnat du monde de Formule 1, le tracé du circuit a été dessiné par Tavo Hellmund, l'initiateur du projet, assisté par l'architecte allemand Hermann Tilke.

La première de ses spécificités est qu'il est l'un des rares circuits du championnat du monde à tourner dans un sens anti-horaire : seuls les Grands Prix de Singapour, de Corée du Sud, du Brésil et d'Abou Dabi sont dans ce cas.

La deuxième spécificité de ce tracé est qu'il reprend certains virages connus de circuits existants : les virages 3 à 6 reprennent l'enchainement Maggots-Becketts-Chapel du circuit de Silverstone, les virages 13 à 15 reprennent l'entrée du stade du circuit d'Hockenheim et les virages 16 à 18 ressemblent au quadruple-gauche du circuit d'Istanbul Park.

Enfin, la troisième spécificité de ce circuit est son dénivelé. En effet, c'est le troisième circuit ayant le plus de dénivellation avec 40,5 mètres, derrière les circuits de Spa-Francorchamps et de Suzuka. Du fait de ce dénivelé, l'épingle du virage 1 est la « signature » du circuit avec une forte montée menant au virage suivie d'une forte descente immédiatement après.


  • 1er Grand Prix en 1959
  • 37 éditions, dont 4 à Austin
  • 39 dépassements en 2015
  • 42% de probabilité d'intervention de la voiture de sécurité
  • 3 vainqueurs partis de la pôle position, soit 75%
  • Record du tour : 1:35.657 - Sebastian Vettel (2012)
  • Meilleur tour en 2015 : 1:40.666 - Nico Rosberg (course)

56 tours x 5.513 km = 308.405 km
Image



Image


  • Virage 1 : 500 mètres séparent la pole du premier virage, mais le dénivelé est élevé et le tournant s’amorce une fois sur la crête. La différence de hauteur approche les quarante mètres entre la fin de la ligne droite et la corde.

  • Virage 3 : Le début des Esses. À plein régime avec une moyenne d’environ 210 km/h, le complexe du virage 3 à 6 est négocié sur le cinquième ou le sixième rapport.

  • Virage 11 : Le T11 peut offrir des occasions de dépassement. Les pilotes sortent du T9 sur le troisième rapport avant d’accélérer dans le T10 et de fortement freiner pour l’épingle formant le T11. Le régime moteur chutera à 9500 tr/min et les vitesses à 80 km/h.

  • Virage 12 : Situé au terme d’une ligne droite d’un kilomètre, le T12 nécessite des freins bien réglés pour qu’ils ne soient pas trop froids et ainsi permettre aux pilotes de le négocier.

  • Virage 13 : Les virages 13, 14 et 15 sont assez lents et la trajectoire y est définie par les vibreurs. Tous sont pris en deuxième vitesse.

  • Virage 16 : Les ailerons avant sont réglés pour éviter tout sous-virage dans ce double gauche.


  • Plein régime : 59% du tour
  • Freinage : 19% du tour
  • Lignes droites : 32% du tour
  • Vmax : 339 km/h
  • Vitesse la plus haute en virage : 290 km/h au virage 3
  • Vitesse la plus faible en virage : 75 km/h au virage 11
  • Force G la plus importante : 4,3 dans le virage 4, pendant 0,7 secondes
  • Changements de vitesse par tour : 75
  • Distance entre la grille de départ et le premier virage : 500 m
  • Effet du carburant : 0,38 s au tour par tranche de 10 kg
  • Consommation du carburant : 1,79 kg par tour

Image



Image

L’avant-propos de Cyril Abiteboul


"Nous n’avons certes pas marqué de points au Grand Prix du Japon, mais notre trajectoire ascendante s’est poursuivie. Sur le seul rythme pur, nous avons pu dépasser et distancer les Toro Rosso et les McLaren tout en nous battant avec Williams sur la durée de la course. Il est très positif de voir que nous pouvons véritablement nous placer au milieu du peloton et que nous sommes là, prêts à saisir la moindre occasion."

"Nous entrons maintenant dans les quatre dernières épreuves de l'année avec un état d'esprit positif. Les choses vont dans la bonne direction en piste et nos plans commencent aussi à prendre forme en dehors. Nous débuterons très prochainement l’extension d’Enstone et les nouvelles recrues arrivent régulièrement depuis notre campagne de recrutement en début d'année. Nous avons aussi officialisé notre premier pilote pour 2017, Nico Hülkenberg. Nous nous réjouissons de l’accueillir : Nico est expérimenté, et toujours autant affamé de succès. Il devrait parfaitement compléter nos projets. Nous sommes véritablement impatients de travailler avec lui en 2017 et au-delà. C’est une période excitante pour toute l’écurie."


Kevin Magnussen


Que pensez-vous du Grand Prix des États-Unis ?
J’adore les États-Unis que je connais d’ailleurs bien après y être allé plusieurs fois. Austin est un superbe événement et le tracé est vraiment bon. Les supporters vous soutiennent vraiment et je suis certain qu’ils seront nombreux comme le temps s’annonce bien meilleur que le déluge vu l’an passé !

Quel est votre avis sur le circuit ?
La ligne droite des stands avec sa montée est assez unique. Il y a ensuite une section fluide et rapide assez amusante. C’est une bonne piste offrant différents défis où nous avons vu de belles courses. Les dépassements sont possibles, tout comme différentes stratégies de pneus. Je pense donc que nous pourrions avoir une course sympa.

Vous y avez couru en 2014. Quels en sont vos souvenirs ?
Je me rappelle m’être accroché au volant tant la dégradation des pneumatiques était prononcée dans les derniers tours. J’ai fini dans les points. Ce serait bien de le refaire.

Comment s’est déroulée votre course au Japon ?
Nous avons tous travaillé dur durant le week-end, mais la voiture ne me convenait pas tout à fait à 100 % en course. Nous étudierons certains aspects à Austin. J’aurais aussi un nouveau fond plat, ce qui contribue généralement positivement à l'équilibre global. Il n'y avait cependant pas de gros soucis. Nous savons juste que nous aurions pu faire mieux si tout avait été parfait.


Jolyon Palmer


Que pensez-vous du Circuit des Amériques ?
Il a l’air d’être superbe tout en étant l’un des meilleurs tracés modernes. J’ai hâte de m’y rendre. Au simulateur, il semblait assez difficile avec des dénivelés, des virages en aveugle et de belles courbes rapides. Ce devrait être un bon défi. Je n’y ai jamais piloté, donc vendredi représentera une nouvelle occasion d’apprendre.

Vous avez rapidement pris la mesure de Suzuka. Quel est votre secret ?
Nous accomplissons évidemment beaucoup de travail au simulateur et j’étudie beaucoup de caméras embarquées. Cela a vraiment bien collé à Suzuka tant le circuit est fantastique. C’était un week-end enrichissant. Je pensais que ce serait dur, mais j’ai fait corps avec la piste. Pour être honnête, je croyais que le défi serait un peu plus relevé, mais j’étais bien installé dans la voiture. Être en confiance aide toujours plus à se concentrer sur l'apprentissage que si vous devez vous battre avec le comportement ou les réglages.

Étiez-vous assez content de votre douzième place au Japon ?
J’estime que c’était une très bonne prestation. Nous sommes désormais presque dans la première moitié du peloton sur le plan de la performance pure en course. Nous avions une bonne stratégie et un rythme soutenu. À vrai dire, tout progresse énormément. S’il y avait eu le même nombre d’abandons que sur les rendez-vous précédents, nous aurions marqué de gros points au Japon.

Selon vous, d’où proviennent ces gains ?
Nous en savons beaucoup plus sur la monoplace et l'équipe a vraiment bien géré cette année le développement de tous les aspects liés à l’exploitation en piste. Cela inclut notre utilisation des pneumatiques, la manière d’aborder la stratégie et tant d’autres. De mon côté, je me sens plus fort et plus confiant à chaque épreuve et c'est ce que vous voulez quand vous disputez votre première saison.
C’est une situation agréable. Si l’on observe la course, notre rythme était assez similaire à celui de la Williams de Felipe (Massa). Si vous aviez dit cela en début d’année, des sourcils se seraient froncés ! Ce n’était pas une course parfaite, j’ai souvent été pris dans le trafic, mais tout le reste s’est bien déroulé. Nous avions un bon rythme, une bonne stratégie, nous avons préservé les pneus et c’est ce que nous sommes bien parvenus à faire sur les deux derniers rendez-vous. Nous avons réussi à passer en milieu du peloton.

Quel regard portez-vous sur cette bonne vieille Amérique ?
J’adore ! Austin est une ville fantastique, la campagne texane est magnifique et les gens y sont très accueillants. Ils en connaissent bien plus sur la F1 que je ne le pensais, car l’on évoque toujours le NASCAR ou l’IndyCar quand on parle de sport automobile aux États-Unis.
Mon problème avec les États-Unis concerne la nourriture. Les tentations sont trop nombreuses ! C’est difficile d’autant que je dois constamment surveiller mon poids. J’aimerais tout le temps croquer dans une côte ou un hamburger ! Quand je n’essaie pas de garder mes distances avec ces démons, c’est vraiment un endroit splendide où courir. C’est très différent, notamment avec l’ambiance exceptionnelle au Texas. L’an passé hélas, nous avons eu d’énormes averses. J’espère donc une superbe météo et une foule immense cette année !


Frédéric Vasseur


Le Grand Prix du Japon n'a offert aucun point, mais l’équipe a réalisé une belle performance. Quel est votre avis sur l’ensemble du week-end ?
C’était notre meilleur week-end sur le plan des performances, même si les points nous ont malheureusement échappé. Samedi matin, nos EL3 étaient très bons et même s’il nous en manquait un peu lors des qualifications, nous avons pu dépasser Toro Rosso et McLaren en course, tout en restant assez près de Williams. Sur la performance pure, c’était certainement notre meilleur rendez-vous de la saison à ce jour. Cela confirme les progrès accomplis depuis juin et notre capacité à les maintenir.

Citeriez-vous ces écuries comme nos plus proches rivaux à ce stade de l'année ?
Au Japon, nous avons pris le dessus sur Toro Rosso et McLaren et nous étions bien plus proches de Williams que par le passé. Nous avons hissé notre niveau de jeu en course. Il est toutefois clair que nous devons progresser en qualifications pour commencer la course sur des bases plus solides. Les résultats suivront ensuite, je l’espère.

Les pilotes répondent-ils bien aux performances en progrès ?
Jo a effectué une très bonne prestation. Nous avions une stratégie assez agressive avec un seul arrêt tout en devant préserver ses pneus. Kevin a également pu gagner des positions et se battre. Tous deux ont donc confiance en la voiture et ils peuvent désormais l’exploiter efficacement.

Quel est le moral de l'écurie à quatre manches de la fin d’une très longue saison ?
Indépendamment des points inscrits par Jo ou Kevin, les derniers résultats ont dynamisé l'équipe. Cela confirme que nous allons de l'avant, ce qui est toujours très positif. Même si la dixième place n’est pas là où nous voulons être à terme, cela progresse et c’est encourageant pour tout le monde. Les quatre dernières courses sont difficiles physiquement, mais nous sommes prêts pour le combat.

L’équipe a annoncé son premier pilote pour 2017 la semaine passée. Qu’est-ce qui a fait pencher la balance vers Nico ?
Nico est l'un des pilotes qui a vraiment laissé une trace avec notamment un titre en GP2 dès sa première année. Seuls trois pilotes y sont parvenus à ce jour : Nico, Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Pour le moment, il a tout réussi dans sa carrière, y compris au Mans. C’est aussi un véritable leader capable de motiver une équipe et de la fédérer autour de lui. Il a beaucoup d’expérience et il est très rapide ce qui est très important à ce stade de notre développement. Du point de vue technique, un pilote expérimenté et précis peut offrir des retours précieux tout en sachant exactement ce qu’il attend de la voiture. Cela permet aux équipes de travailler rapidement et efficacement. Nous sommes vraiment heureux de le compter parmi nous.


Nick Chester


Quelle sera l'approche du Grand Prix des États-Unis du côté technique ?
Il s’agit surtout de maximiser ce dont nous disposons. Nous bénéficierons de pièces aérodynamiques mineures sur la monoplace, à savoir les ultimes éléments du programme de développement de la R.S.16. Hormis cela, il faudra poursuivre nos progrès sur les réglages et la gestion des pneumatiques, notamment en qualifications pour le dernier point.

Le Circuit des Amériques nous réserve-t-il un accueil typiquement texan ?
Rien sur le tracé n’indique que nous devons tirer la sonnette d’alarme pour notre R.S.16. D’après les simulations, nous pourrions connaître une bonne course. C’est une jolie piste dont le premier secteur rapide présente beaucoup de virages fluides. C’est un style qui a plutôt bien convenu à notre voiture récemment. Si l’on prend en compte le reste du circuit, nous anticipons un niveau de performance semblable à Sepang et Suzuka pour la R.S.16.

Qu’est-il ressorti du débriefing du Japon ?
Le Japon a été quelque peu inhabituel dans le sens où nous étions compétitifs sur beaucoup de séances, mais pas en qualifications. Nous avons analysé cela. Les EL3 étaient particulièrement bons avant une qualification en deçà de la normale et un rythme de course assez respectable. Ce dernier point était une fois de plus encourageant et si nous pouvons améliorer les qualifications - comme nous l'avons vu sur certains rendez-vous cette année – tout en maintenant notre rythme de course, nous devrions jouer les points sur les dernières épreuves.

Quels sont les objectifs pour les quatre dernières manches cette saison ?
Des points et des progrès. Concernant le programme, nous avons différentes évaluations de réglages à mener et nous recherchons toujours des aspects qui seront pertinents pour le projet 2017. Nous demeurons néanmoins concentrés sur les meilleurs résultats possibles sur chaque course restant au calendrier.



Image

Vendredi 21 octobre
Essais L1 : 17h à 18h30
Essais L2 : 21h à 22h30

Samedi 22 octobre
Essais L3 : 17h à 18h
Qualifications : 20h

Dimanche 23 octobre
Course : départ à 21h


Image

Image
Cliquez sur l'image
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 11467
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede HAD RF1 » Ven 21 Oct 2016 21:45

Des Renault et Red Bull mieux en EL2, mais Mercedes n'a pas clairement amélioré ses chronos entre les 2 séances. Ils seront encore intouchables ce week-end.
Dans la 2ème partie de tableau, les écarts semblent assez réduits.

Essais libres 1


Image

Essais libres 2


Image
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 11467
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede buster » Dim 23 Oct 2016 10:28

Vous je ne sais pas, mais moi, Magnussen me déçoit.
C'est cinquième fois sur les huit derniers GP que Palmer le précède en qualification.
Après, cela ne veut pas dire qu'il faut conserver l'un des deux en 2017, mais si Ocon ou un autre pilote ne signe pas et donc que Renault doive poursuivre avec l'un de ses pilotes actuels, compte tenu de ses performances en qualifications, Magnussen n'est pas forcément celui qu'il faut garder.
buster
 
Messages: 1763
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede Sgrud » Dim 23 Oct 2016 12:37

Magnussen n'est pas un très grand.....Magnussen, c'est le Kovalainen d'il y a quelques années...
Sgrud
 
Messages: 3678
Inscription: Dim 13 Fév 2005 01:41
Localisation: Belgique

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede buster » Dim 23 Oct 2016 12:48

Totalement d'accord.
buster
 
Messages: 1763
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede Big One » Dim 23 Oct 2016 14:28

Sgrud a écrit:Magnussen n'est pas un très grand.....Magnussen, c'est le Kovalainen d'il y a quelques années...


Kova avait dominé Fisico hein....

Là KMag il se bat juste avec Palmer.
Big One
 
Messages: 1909
Inscription: Ven 29 Sep 2006 17:09

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede aifol » Dim 23 Oct 2016 14:34

Décevant est effectivement le bon mot, difficile de garder sa place quand on ne domine pas de la tête et les épaules son équipier qui n'est pas un futur champion du monde (sans être une tanche)
Quand je dis dominer je ne parle pas d'un gain net en temps, si la voiture peu pas elle peu pas mais au moins finir 75% devant à chaque week-end.
Après c'est peu être conjecturel, les Vettel, Hamilton et autres ont eût leur année à oublier mais bon, difficile de garder celui qui dernièrement est le moins bon des deux, Renault n'a pas envie de parier.
Avatar de l’utilisateur
aifol
 
Messages: 2575
Inscription: Mer 14 Juin 2006 21:57
Localisation: Lille

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede buster » Dim 23 Oct 2016 14:43

En définitive, je n'ai qu'une seule chose à dire à Palmer et Magnussen en vue de 2017 :

Image

Et si comme les rumeurs le laissent entendre Ocon ne sera pas titulaire en 2017, que le meilleur ou le plus prometteur des deux soit nommé.
Dernière édition par buster le Dim 23 Oct 2016 14:47, édité 1 fois.
buster
 
Messages: 1763
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede Sgrud » Dim 23 Oct 2016 14:44

En parlant de top pilotes..

Un top pilote (Alonso) parle d'un autre. (Ricciardo)..

« Pour moi, c´est Daniel Ricciardo qui est le meilleur en ce moment ! »

Le double champion du monde n´a que des éloges à formuler au sujet du pilote australien.

« La manière dont il aborde son travail m´impressionne. Il est extrêmement dévoué quand il s´agit de son travail. Sur la piste, je ne décèle aucune erreur de sa part lors des duels. Je ne connais aucun autre qui attaque mieux que lui. Ce qu´il a réussi à montrer en 2014 chez Red Bull Racing aux côtés des Sebastian Vettel m´a profondément impressionné. Il a surpassé Vettel dans tous les domaines – les réglages, la vitesse, les départs, les arrêts aux stands et les manœuvres de dépassement. Il faisait croire que c´était très facile de battre Sebastian Vettel, un quadruple champion du monde. Voilà pourquoi j´affirme que Ricciardo est le meilleur pilote en ce moment. »

Je pense la même chose depuis bien longtemps.....
Sgrud
 
Messages: 3678
Inscription: Dim 13 Fév 2005 01:41
Localisation: Belgique

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede HAD RF1 » Dim 23 Oct 2016 15:38

Alonso a aussi un avis très positif sur Hulk :mrgreen:

"C’est une très bonne décision, pour Nico comme pour Renault. Nico avait besoin de relever un nouveau défi après autant d’années chez Force India. C’est l’un des meilleurs pilotes en F1 et il va rejoindre l’un des plus grands constructeurs. C’est une grande opportunité pour lui de devenir champion du monde un jour. Pour Renault, c’est une grande chance que de pouvoir compter sur lui pour progresser."

Pour mémoire, l'an dernier, il avait donné son top 3 des meilleurs pilotes : Hamilton, Hulkenberg et Ricciardo :wink:
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 11467
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede Sgrud » Dim 23 Oct 2016 19:01

:jap: :jap: :jap:
Sgrud
 
Messages: 3678
Inscription: Dim 13 Fév 2005 01:41
Localisation: Belgique

[GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede Myster » Dim 23 Oct 2016 21:03

Sympa le SC virtuel ! La course est morte pour les P1 et P2...
Renault Sport F1 !
Avatar de l’utilisateur
Myster
 
Messages: 7261
Inscription: Lun 10 Avr 2006 17:02
Localisation: Montrouge

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede HAD RF1 » Dim 23 Oct 2016 21:51

Effectivement, le VSC a donné la P2 à Rosberg... Dommage, surtout qu'il ne me semble pas qu'il s'imposait. Mais Verstappen aurait du s'arrêter bien plus tôt.

Un podium pour Ricciardo, c'est malgré tout un beau résultat. Les Red Bull n'étaient pas très loin des Mercedes, mais il manquait encore un petit truc. J'espère que le moteur n'est pas en cause dans l'abandon de Verstappen. Bref, grâce à l'abandon de Raikko, Red Bull marque une nouvelle fois plus de points que Ferrari, la 2ème place au championnat se rapproche :)

Côté Renault, P11 (à confirmer) et P13, c'est dans l'absolu mieux qu'à Suzuka, mais compte tenu des abandons et faits de course, c'est en régression par rapport aux derniers GP. Les 2 pilotes se sont bien battus ensemble, confirmant que leurs niveaux respectifs sont similaires.

Grosjean P10, content pour lui après sa qualification difficile pour le GP à domicile de Haas :wink:

Et Sainz P6 (ou P5 si Alonso est pénalisé), joli résultat ! Pendant ce temps, Kvyat est plus qu'en retrait, et est malgré tout confirmé pour l'an prochain...

PS : suivre un GP et un match de foot en même temps, ce n'est pas évident :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 11467
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede aifol » Dim 23 Oct 2016 22:48

Boite de vitesse d'après Motorsport pour Verstappen, vu qu'ils ne l'ont pas arrété de suite et que la boite était bloquée une fois arrété c'est pas une surprise.
Dommage la VSC a ruiné la course devant.
Avatar de l’utilisateur
aifol
 
Messages: 2575
Inscription: Mer 14 Juin 2006 21:57
Localisation: Lille

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede buster » Dim 23 Oct 2016 23:36

Tant mieux, j'avais peur que ce soir un problème moteur. Au moins la fiabilité du Renault n'est pas à remettre en cause.
Red Bull ne pourra s'en prendre qu'à elle-même.
buster
 
Messages: 1763
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede HAD RF1 » Lun 24 Oct 2016 07:39

Red Bull a confirmé le problème de boite de vitesse :wink:

J'étais également surpris des propos de Verstappen à la radio et en interview d'après course lorsqu'il évoquait un problème moteur, "un bruit de moteur cassé'. En caméra embarquée, on entendait le moteur tourner correctement, certes au ralenti, et pas de dégagement de fumée.

Sinon, Kmag a pris 5 secondes de pénalité pour son dépassement sur Kvyat, il est donc classé 12ème.
Image
Avatar de l’utilisateur
HAD RF1
 
Messages: 11467
Inscription: Mer 9 Fév 2005 15:32
Localisation: Aisne

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede buster » Lun 24 Oct 2016 08:44

Sinon, Kmag a pris 5 secondes de pénalité pour son dépassement sur Kvyat, il est donc classé 12ème.


Et Alonso rien :shock: cherchez l'erreur
buster
 
Messages: 1763
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede Sgrud » Lun 24 Oct 2016 10:21

En tout cas, sans cet arrêt sous safety car virtuel, Ricciardo n"était quand même pas loin du tout des Mercedes...

De la même façon que Max était très rapide également (même un peu plus vite que Daniel)....

Mercedes devant, mais Red Bull très près....et cela fait plaisir après autant d'années de méga domination !!! :jap:
Sgrud
 
Messages: 3678
Inscription: Dim 13 Fév 2005 01:41
Localisation: Belgique

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede buster » Lun 24 Oct 2016 18:00

Oui Formule 1 n’est plus excitante. Ce sport est dominé par une seule équipe depuis un moment, c'était déjà le cas avant celle de Mercedes. Sauf que la motorisation de Red Bull par Renault empêchait certains d'entre nous de faire preuve d'objectivité sur le sujet.
buster
 
Messages: 1763
Inscription: Lun 3 Juil 2006 21:39
Localisation: Marseille

Re: [GP16] GP des Etats-Unis à Austin

Messagede Dazul » Lun 24 Oct 2016 19:54

La domination par une équipe ne m'as jamais vraiment dérangé.

Ce qui me dérange, c'est le faite que le règlement bride trop de choses. (Jetons moteurs, débit instantané limité, régime du moteur limité, etc). On en viens à un moment où l'on doit user d'artifice pour assurer le spectacle.

Il est loin le temps où le moteur pouvait prendre 200 à 400 tours par minutes grâce à l’aspiration.
Avatar de l’utilisateur
Dazul
 
Messages: 1538
Inscription: Sam 29 Oct 2005 11:34
Localisation: Suisse

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité